PLATS TRUFFÉS À LA TRUFFE NOIRE

Tuber Mélanosporum

(uniquement à la truffe fraîche ! )

PLATS TRUFFÉS

PAIN TOASTE & BEURRE TRUFFÉ 8,00 €

PAIN TOASTE, BEURRE TRUFFÉ & 6 HUITRES 18,00 €

LAMELLES DE TRUFFE SUR PAIN TOASTÉ 25,00 €

FOIE GRAS TRUFFÉ 23,00 €

OEUF COCOTTE TRUFFÉ 8,00 €

ECRASÉ DE POMME DE TERRE TRUFFÉ 10,00 €

PLATS CARPACCIO DE St JACQUES TRUFFÉ 25,00 €

CARPACCIO DE BOEUF TRUFFÉ 23,00 €

PLATS TRUFFÉS À LA TRUFFE NOIRE

Tuber Mélanosporum

(uniquement à la truffe fraîche ! )

PLATS TRUFFÉS

PARMENTIER DE CANARD TRUFFÉ 23,00 €

FROMAGE BRIE TRUFFÉ 12,00 €

DESSERT PANNA COTTA TRUFFÉ 9,00 €

NOTRE TIRAMISU TRUFFÉ 9,00 €

PLATS NON TRUFFÉS

PETITE ASSIETTE DE CHARCUTERIE 6,00 €

GRANDE ASSIETTE DE CHARCUTERIE 10,00 €

CARPACCIO DE BOEUF 10,00 €

La truffe est célèbre depuis l’Antiquité, même s’il a fallu attendre Brillat-Savarin pour lui donner ses véritables lettres de noblesse. En effet, pendant longtemps, la truffe ne fut pas cuisinée à son avantage, parce qu’accommodée le plus souvent avec de nombreuses épices. D’après un passage d’Athénée de Naucratis, les truffes étaient servies chez les Romains, à la fin des repas, marinées dans une sauce de gingembre et de cannelle. Dioscoride, Cicéron, Pline, Plutarque, Juvénal, Athénée, Lucullus et Apicius (maître de bouche célèbre à Rome) tenaient la truffe en très haute estime et la considéraient comme un « présent » des dieux. Après l’époque romaine, l’usage de la truffe semble s’être perdu, et on ne la retrouve plus dans les recettes culinaires du Moyen Âge. Il faut attendre la Renaissance (après que les Papes venus en Avignon l’eurent remis à la mode), pour qu’elle fasse à nouveau son apparition et devienne l’ordinaire des fêtes princières.

A savourer sans tarder en profitant des connaissances et compétences de Philippe Barriere. Des vins sélectionnés pour l’assurance d’un très agréable repas au Pays de la Truffe.

Vous pourrez même repartir avec des produits locaux soigneusement sélectionnés par Philippe Barriere.

Menu