HOME

[us_separator][us_gallery ids=”10858,10451,10605,10452,10608,10450,10606,10453,10705,10474,10649,10648,10646,10607,10640,10610,10604,10430″ columns=”9″][us_separator]

Philippe Barriere – Atelier de la Truffe  51 Rue Trivalle 11000 Carcassonne

[us_separator][us_blog layout=”smallsquare” columns=”1″ items=”” show_date=”1″ show_author=”” show_categories=”” show_tags=”1″ show_comments=”1″ show_read_more=”1″ categories=”presse”]
Les truffes sont célèbres depuis l’Antiquité, même s’il a fallu attendre Brillat-Savarin pour leur donner leurs véritables lettres de noblesse. En effet, pendant longtemps, la truffe ne fut pas cuisinée à son avantage, parce qu’accommodée le plus souvent avec de nombreuses épices. D’après un passage d’Athénée de Naucratis, les truffes étaient servies chez les Romains, à la fin des repas, marinées dans une sauce de gingembre et de cannelle. Dioscoride, Cicéron, Pline, Plutarque, Juvénal, Athénée, Lucullus et Apicius (maître de bouche célèbre à Rome) tenaient la truffe en très haute estime et la considéraient comme un « présent » des dieux. Après l’époque romaine, l’usage de la truffe semble s’être perdu, et on ne la retrouve plus dans les recettes culinaires du Moyen Âge. Il faut attendre la Renaissance (après que les Papes venus en Avignon l’eurent remis à la mode), pour qu’elle fasse à nouveau son apparition et devienne l’ordinaire des fêtes princières.

A savourer sans tarder en profitant des connaissances et compétences de Philippe Barriere. Des vins sélectionnés pour l’assurance d’un très agréable repas au Pays de la Truffe.

Vous pourrez même repartir avec des produits locaux soigneusement sélectionnés par Philippe Barriere.